Prochaine formation pour NounouCorneille

 

Adele Faber et Elaine Mazlish ont décrypté nos différentes manières de communiquer avec les enfants.

Pour les parents comme pour les pros, leurs outils sont de véritables clés pour apaiser et résoudre les conflits du quotidien, en accueillant les émotions avec bienveillance.

 

FABER-MAZLISH

3 mars 2018

10 mars 2018

3 avril 2018 (à confirmer)

Quelques habiletés du dialogue selon Faber et Mazlish

Complimenter, en décrivant ce que l’on voit et ce que l’on ressent au lieu d’évaluer, pour que l’enfant devienne plus conscient de ses propres forces et en tire profit. « Tu as fait un rond, un autre rond, des points, des traits… » plutôt que « quel beau dessin ! »
Encourager l’autonomie en offrant des choix, en respectant ses efforts et le laissant faire sans trop poser de questions ni le presser… « Ce n’est pas facile d’ouvrir ce pot. Peut-être qu’en tournant de l’autre coté... » plutôt que « donne-le-moi je vais t’aider… »
•  Remplacer la punition, préférer exprimer ses sentiments et ses attentes avec vigueur sans attaquer la personnalité de l’enfant, montrer comment redresser la situation, offrir un choix, passer à l’action... « Vous avez un problème vous voulez tous les deux utiliser ce vélo. Alors comment peut on faire ? »  plutôt que « descends et laisse lui ce vélo ! »
•  Susciter sa coopération en décrivant le problème, plutôt que de le faire obéir. « Le lait est renversé, il nous faut une éponge ! » plutôt que « vas vite chercher une éponge »
•  Aider l’enfant à gérer ses émotions en l’écoutant attentivement en silence ou en l’accueillant d’un mot « ah oui ? » ; en nommant les sentiments ressentis plutôt que de les nier « je vois que tu as de la peine » plutôt que « que s’est-il passé ? », en utilisant l’imaginaire pour le réconforter et lui donner ce qu’il ne peut avoir «si j’avais une baguette magique… »
 

Article rédigé par : Laurence Yéme